De nouvelles règles d’austérité budgétaires ont été votées par les parlementaires européens. Les partis progressistes belges, grâce à la mobilisation de la FGTB, n’ont pas voté ces règles. Mais leur refus n’a pas suffi à enrayer la machine car tous les autres ont voté pour l’austérité budgétaire.

Si le prochain gouvernement applique uniquement des réductions de dépenses, la cure d’austérité sera très douloureuse pour les travailleuses et travailleurs, la population, les ménages.

Les économies demandées à la Belgique, 30 milliards, ne pourront être réalisées sans une véritable casse sociale et un démantèlement des services publics qui reportera la charge sur les citoyens.

C’est pourquoi le secteur Ministères a déposé un préavis de grève pour le lundi 3 juin et participe aux actions organisées dans les régionales par la FGTB.

Vous trouverez via ces deux liens toute les informations sur la campagne contre l'austérité européenne : https://syndicatsmagazine.be/30-milliards-deconomie-ce-que-coute-lausterite/   https://syndicatsmagazine.be/du-bruit-pour-dire-non-a-lausterite/

Les informations concernant les actions dans les régionales peuvent être consultée ici : https://www.fgtb.be/actions-contre-austerite-3-juin

Les agents des services publics sont toujours les premiers touchés par les mesures d’austérité en plus d’en subir les conséquences comme tous les citoyens.

Le 03 juin, rejoignez-nous pour dire « Nous ne paierons pas, WE WON'T PAY (again) ! »

FGTB Nous ne paierons pas

Cliquer sur l'image pour plus d’informations sur les conséquences de l’austérité et les propositions de la FGTB.